Cour suprême : Les nouveaux membres officiellement installés dans leurs fonctions

0

Le Président de la Transition, Président du Conseil supérieur de la magistrature, le Colonel Assimi GOÏTA, a présidé, le mardi 21 juin 2021, l’audience solennelle de prestation et d’installation du président, du vice-président, du premier Avocat général, des Conseillers, des Avocats généraux ainsi que des Rapporteurs publics de la Cour suprême. C’était en présence du Premier ministre, des Présidents des Institutions de la République, du ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, du Gouverneur et du Maire du District de Bamako, des membres du bureau de la Cour suprême, du Bâtonnier de l’Ordre des Avocats, entre autres.

Ainsi, le Président du Conseil supérieur de la magistrature, Col Assimi Goita, a officiellement renvoyé le nouveau président de la Cour Suprême du Mali, Fatoma Théra, le vice président, Moussa Diarra et le 1er Avocat général, Mamadou Lamine Coulibaly, dans leurs fonctions respectives.

Les membres du bureau de la Cour suprême, qui estiment qu’il s’agit d’un grand jour au sein de leur institution judiciaire, ont salué la présence du Premier magistrat du pays, Col Assimi Goita, à cette « audience sans procès ». Une présence qui, selon eux, est la preuve de l’intérêt qu’il accorde à tout le corps judiciaire.

Cette cérémonie d’installation et de prestation a servi d’occasion pour rappeler à ceux qui ont prêté serment le caractère sacré de ladite cérémonie ainsi que des dispositions légales l’instaurant. Ils ont donc été invités à ne dire que le droit.

Le Bâtonnier de l’Ordre des Avocats a rassuré le Président de la Transition que ces hommes, désormais installés dans leurs fonctions, accompliront leur devoir avec professionnalisme et détermination, dans le respect de la déontologie. Cette prestation de serment recommande d’eux la pédagogie, la déontologie et le droit, a-t-il précisé.

Pour sa part, le Chef de l’État, tout en félicitant les magistrats en question, a rappelé la nécessité pressante de justice au Mali. « La Cour suprême étant la plus haute juridiction en matière judiciaire, administrative et des comptes, je vous demande de ne pas démériter, de servir d’exemples à vos cadets », a exhorté le Président du Conseil supérieur de la magistrature. Avant d’inviter ces derniers à être un espoir pour le Mali Koura.

La cérémonie a pris fin la photo de famille, afin d’immortaliser la rencontre.

AMTouré avec Ccom/Présidence

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here