Le Général Coulibaly Kani Diabaté marraine de la 25è Edition : Habib Sissoko, Cyril Achcar, Ibrahima Diawara et Youssouf Sangaré parrains des semaines thématiques

1

La marraine de la 25ème édition du Mois de la Solidarité et de la lutte contre l’exclusion est un Général de l’Armée à la retraite. Il s’agit de Mme Coulibaly Kani Diabaté (Médecin militaire) ancienne présidente de la Commission nationale de lutte contre la prolifération des armes légères. Les parrains des quatre semaines thématiques sont : Cyril Achcar (directeur général du Groupe Achcar et président de l’Opi) Youssouf Sangaré (ancien directeur national du Développement social) Habib Sissoko (président du Comité national olympique et sportif du Mali) et Ibrahima Diawara (Pdg d’Ibi Groupe et président du Mouvement Malien Tout Court). Le thème de cette présente édition dont le coup d’envoi sera officiellement donné ce lundi 14 octobre, est : “Contribuer à la sécurité nationale est une responsabilité citoyenne et un devoir de solidarité”. Et les activités se poursuivront jusqu’au 12 novembre prochain, à travers une série d’activités.

Octobre est consacré, depuis plusieurs années, Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion au Mali. Une manière pour les plus hautes autorités de renforcer les actions de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale à l’endroit des couches défavorisées. Il s’agit aussi de renforcer la protection sociale et l’exclusion de la couverture sociale et de contribuer au raffermissement de la paix et de la cohésion sociale.

Autre objectif, c’est aussi de faciliter l’accès aux services sociaux de base à l’intention des couches défavorisées. Voilà, pourquoi, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, et le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, accordent une importance capitale à la célébration ce  mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion dont le coup d’envoi de la 25ème édition sera donné ce lundi 14 octobre.

Cette présente édition est placée sous le thème : “Contribuer à la sécurité nationale est une responsabilité citoyenne et un devoir de solidarité”. Et la marraine du Mois s’appelle Mme Coulibaly Kani Diabaté, Général à la retraite et médecin militaire. Elle fut également présidente de la Commission nationale de lutte contre la prolifération des armes légères.

En plus de la marraine, il y a également quatre parrains pour chaque semaine thématique. Ainsi, le Parrain de la semaine dédiée aux personnes âgées est Cyril Achcar, directeur général du Groupe Achcar. Il est aussi le président de l’Organisation patronale des industriels (Opi) et vice-président du Conseil national du patronat du Mali (Cnpm).

La 2ème semaine consacrée à la femme et à l’enfant sera parrainée par Youssouf Sangaré, ancien secrétaire général du Ministère de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille et ancien directeur national du Développement social.

Le Parrain de la 3ème semaine dédiée aux personnes handicapées est un homme qui a tout donné au sport malien. Il s’agit de Habib Sissoko, président du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm), président de l’Union africaine de judo (Uaj), président de la Zone II de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (Acnoa).

Il a été plusieurs fois décoré par la Nation pour services rendus. Il est également connu comme étant un homme très généreux qui a toujours pensé à ses proches. Très humble, Habib est tout simplement un véritable philanthrope.

La dernière semaine dédiée à la jeunesse, l’emploi et à l’entreprenariat sera parrainée par le jeune opérateur économique,Ibrahima Diawara, plus connu sous le nom de “Diawara Stones”. Il est le Président directeur général d’IBI Group et l’initiateur du Mouvement “Malien Tout Court” qui fait aujourd’hui la fierté du pays dans le cadre de la reconstruction de la paix et de la réconciliation nationale.

El Hadj A.B. HAIDARA 

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. DES GÉNÉRAUX “PLAQUES-AFFICHES” PLUBLICITAIRES COMMERCIALES, EN PLEIN TEMPS DE GUERRE…!!!!

    COMBIEN DE TEMPS NOTRE GÉNÉRAL A PASSÉ AU MALI ENTRE 1976 ET 1991 ???

    PENDANT CES 25 ANS COMBIEN DE TEMPS A T-ELLE PASSÉ AU MALI??? ET POURQUOI???

    QUEL EXPLOIT A T-ELLE ACCOMPLI POUR LE MALI ???

    NOUS PENSONS QUE CETTE FEMME , APRÈS AVOIR VOLÉ, PILLÉ LES CAISSES DE DIVERSES AMBASSADES DU MALI Á L’ ÉTRANGER, ET APRÈS AVOIR PAR TRAHISON ET FAVORITISME OBTENU CE GRADE DE “GÉNÉRAL”, DEVAIT SE TERRER ET AVOIR HONTE DE PARAÎTRE AU PUBLIC

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here