Nouvelle loi électorale : La CMA félicite le CNT pour le travail abattu

0

Chose rare pour être soulignée ! La coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) se réjouit de l’adoption, le 17 juin dernier, par le Conseil national de la transition de la nouvelle Loi électorale. Dans un communiqué, l’ancien mouvement rebelle et signataire de l’Accord de paix salue le travail de l’organe législatif de la transition.

 -maliweb.net- Le Mali retient son souffle ! Les regards sont tournés depuis vendredi vers le palais de Koulouba où la nouvelle Loi électorale est en attente de promulgation par le président de la transition, le Colonel Assimi Goïta. Les choses ne sont pas aussi simples pour Assimi. Le Gouvernement ne se reconnaît pas dans cette nouvelle Loi qu’elle-même avait initiée et déposée au CNT. Le gouvernement a manifesté son mécontentement à travers le Mouvement du 5-Juin dont est issu le Premier ministre et les ministres en charge de cette Loi.

L’équation déjà compliquée pour le président de la transition se corse. En effet, dans un communiqué publié ce mardi 21 juin par son porte-parole, Mohamed Elmaouloud Ramadane, la CMA se range du côté du CNT. La raison ? La CMA affirme que la Commission loi a eu un «sens élevé de l’écoute et de la prise en compte des préoccupations des forces vives de la nation ».

Parce que le CNT s’est montré à la hauteur de l’enjeu, « la CMA encourage le CNT à persévérer de façon libre et autonome dans le sens exclusif de la refondation du Mali ». Aussi, le mouvement de Kidal demande au CNT de faire « prévaloir à chaque instant une gouvernance vertueuse prenant en compte la diversité ethno culturelle et géographique du pays ».

Mamadou TOGOLA /maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here