Contribution : Le paradoxe du basketball malien

2
Panoramic
Panoramic

L’objectif  pour tout supporter avisé de ce sport dans ce pays est de faire mieux qu’au dernier exercice en 2013 à Abidjan (15e sur 16) car, d’une part l’équipe est imputée de certains cadres pour diverses raisons et d’autre part la stratégie, la préparation et les critères de sélection demeurent opaques au jour d’aujourd’hui.

Dans l’histoire du basket au Mali, ce n’est guère, la première fois,  que les dirigeants membres de la Fédération Malienne de Basketball et du département de la tutelle à savoir le ministère du Sport en quête de vendetta démolissent, spectaculairement, l’image de notre grande Nation qu’est le Mali. Pour la simple raison de faire taire les sujets qui fâchent et qui font tache d’huile d’où le paradoxe avec les derniers résultats des tous jeunes et l’engouement du public pour son équipe.

Nous avons vu passer des générations bourrées de talents : Sega Kanouté, Hamidou Traoré en passant par Lamine Diawara, Lassana Sylla, Soumaila Samaké, Tahirou Sani… Modibo Niakaté pour ne citer que ceux-ci car la liste est longue, se donner corps et âmes pour ce sport au Mali et leur patriotisme au final n’aura presque servi qu’à l’intérêt de quelques vautours et pour preuve l’absence inexpliquée de   ce jeune Niakaté natif de la région parisienne Cergy Pontoise en France de l’équipe pour la prochaine CAN. Un mystère à élucider car ce qui est sûr le joueur sort d’une saison complète et aboutit en Nationale 2 avec le Puy en Velay en France où il est Capitaine et est en de très bonne condition physique et technique. Un joueur qui aurait pu apporter énormément comme d’habitude à notre équipe avec une carrière comme la sienne : International Malien et Capitaine depuis 2002, BS Energy Braunschweig (Bundesliga 1), Roanne (Pro A) avec laquelle il fût champion de France et vainqueur de la semaine des As en 2007, Chalon-sur-Saône (Pro A), Limoges (Pro B) Vainqueur de la semaine des As en 2007, et avec des récompenses individuelles à la clé comme : Meilleur marqueur de la CAN  en 2008, élu MVP  du All  Star Game National  1 et 2 en 2012 etc.

Ce qui nous intéresse,  ici, n’est aucunement la mise en valeur ou le culte d’individu au détriment de notre équipe Nationale quel que soit le joueur mais là nous parlons d’un Capitaine exemplaire qui a toujours répondu présent à l’appel de son pays d’origine pendant 15 ans comme d’autres l’ont fait avant lui sans faille et dans des conditions difficilement acceptables pour un sportif et beaucoup pourront témoigner de cela pour avoir été dans la même situation. Il est l’une des personnes ressources qui ont œuvré pour le port du drapeau par les jeunes talents de la diaspora (Amara Sy, Sambou Traoré, Nouha Diakité,…).

Certes, seules les lois du terrain valent ! Au-delà de toute considération affective, Niakaté est l’un des meilleurs meneurs de jeu et shooters dont dispose le pays sans compter que nos jeunes talents auraient pu bénéficier de son immense expérience.

Est-ce qu’il a été pour rappel sur les plateaux d’une chaîne de télé (Africable) sur invitation dénoncer l’amateurisme, la non cohérence et surtout le manque de volonté et de sérieux avéré de ceux à l’époque qui étaient censés mettre tout en œuvre afin que le Mali puisse être à sa place,  c’est-à-dire, l’élite continentale ? Où il a relaté devant tout le monde les vérités haut combien essentielles à une remise en question de nos dirigeants au moment des faits (primes qui n’existent que de noms malgré la présence d’un grand sponsor, une mascarade de préparations avec à la clé des matchs contre nos équipes locales, des airs de jeu pas entretenus et qui sont plus proches des patinoires que des parquets…).

Si cela s’avère être la raison, ce qui est fort probable, quel message donnons-nous à ceux qui comptent  opter pour la Mère Patrie ? Qu’il faut mettre l’intérêt supérieur de la Nation au second plan ? L’équipe  Nationale, à ce que je sache, est la chose publique et la sélection doit être une question de mérite (talent, compétition, discipline,…) donc de ce fait, l’opinion publique doit être mise au courant de la politique en la matière vue que très peu y compris les acteurs majeurs n’y comprennent rien à cette nébuleuse dans laquelle ils baignent. Comment est faite la détection ? Est-ce par le coach ? Si tel est le cas,  quels sont les moyens mis à disposition pour voir au-delà des joueurs locaux ? Si elle est faite par un manager alors qu’on nous dise ses qualifications et le pourquoi du choix et quelles sont les méthodes ?… Bref tant de questions auxquelles il faudra donner des réponses afin que le basket malien puisse rayonner comme il se doit.

Qu’on ne se trompe pas ! Les acteurs de ce sport demeurent intacts vis-à-vis de l’EN et il n’y a aucune ambiguïté à ce niveau-là mais, cependant la gestion mafieuse doit cesser par tous les moyens afin de ne pas assombrir l’horizon de nos jeunes espoirs de demain comme Mahamadou Kanté, Abdramane Douma Maïga,… ! C’est pour cela qu’au regard de tout cela, je tire la sonnette d’alarme en ma qualité d’amoureux du basketball avant tout mais aussi pour avoir été un acteur majeur de ce sport dont le Mali regorge d’immenses talents.

Pendant que les loups et les brebis s’attroupent autour de la CAN U16 qui s’est déroulée dans notre capitale, il serait temps que la nouvelle équipe en charge du Basketball malien saisisse l’opportunité d’assainir son environnement car, elle suscite beaucoup d’espoir afin d’éviter une nouvelle désillusion.

Vive le basket malien et ouvrons grands les yeux !!

Hamidou Simpara

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Merci pour cette part de vérité mon frère,il est temps de dénonce ces malfrats qui bloquent notre jeunesse,avec tous ces talents non exploités ou ces frères à l extérieur qui laissent leurs bonnes conditions pour se sacrifier pour notre nation .Cette méchanceté,cet égoïsme ,cette gourmandise de nos dirigeants doit être dénoncé et si possible trouver des solutions pour y mettre fin même si ce n est pas facile,mais l Union fait la force,la volonté de tout est chacun peut enmene un changement,il est temps que la jeunesse s exprime se lève se fasse entendre,il y a tellement d espoir dans notre pays sur le plan sportif ou étude juste bloqué par des ingrats et des écervelés qui oublient que la vie n est pas éternelle,et le cycle créé par DIEU NE PEUT ÊTRE CHANGE,tôt ou tard les vieux partiront et les jeunes les remplaceront.Nous amoureux du basket battons pour nos sports utilisons nos connaissances et expériences ,ouvrant les portes pour les futurs générations ,facilitons leurs voies pour qu ils puissent prendre le râlais,et nous rendre fière,sans sacrifice y a pas de changement

Comments are closed.