Le ministre Arouna Modibo Touré aux Aigles du Mali : « Faites tout pour que le drapeau malien puisse flotter pendant longtemps en Egypte »

1

Au Centre d’entrainement pour sportif d’élite Ousmane Traoré de Kabala, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré  a partagé un repas fraternel, le mardi 4 juin, avec les Aigles du Mali en préparation pour la Coupe d’Afrique  depuis le 1er  juin. Cette visite a enregistré la présence du représentant du CONOR, Me Mamadou Gaoussou Diarra.

S’assurer des conditions de bonne préparation, réconforter, galvaniser et réaffirmer le soutien et l’accompagnement de l’Etat aux Aigles du Mali. Voilà tout le sens de ce partage de repas tenu dans une ambiance bon-enfant.

« Allons-y avec dignité, honneur et soyons humble. Faites tout pour que le drapeau malien puisse flotter pendant longtemps en Egypte. Je sais que vous êtes compétents, pour une fois je pense que le Mali est craint à cause de sa jeunesse » a déclaré le ministre au début de son intervention.

Selon le ministre Touré, les Aigles sont bel et bien capables de hisser le Mali sur le toit de l’Afrique. Pour cette fin, assure-t-il, les plus hautes autorités ont mis à disposition les moyens nécessaires.

Avant de terminer, Arouna Modibo Touré s’est dit très heureux d’avoir partagé un repas de fraternité avec l’équipe nationale sénior de football. Aussi, il a témoigné que ses impressions sur l’état d’esprit des joueurs sont fortes d’espoir.

A sa suite, le  capitaine des Aigles du Mali Abdoulaye Diaby a d’abord remercié le ministre pour avoir pris l’initiative de communier avec eux autour d’un plat. « Nous remercions infiniment le ministre pour cela » a-t-il déclaré.

Réconforté par son ministre de tutelle, le capitaine des Aigles ne s’est pas affirmé en deçà des attentes. Pour lui, avec la concentration, la motivation et la détermination qui sont les leurs, l’équipe malienne fera honneur au cours de cette compétition.

«  Nous voulons aller le plus loin que possible, sachez qu’on va tout faire » a-t-il promis.

A son tour, le représentant du CONOR a souligné que la visite  du ministre Touré aux Aigles est le témoignage de l’attachement des plus hautes autorités à l’égard de l’équipe nationale du Mali.

Ces derniers, dit-il, ont tout mis en œuvre pour mettre non seulement les joueurs à l’aise mais tout l’encadrement. Cela, précise-t-il, dans le seul but que l’équipe nationale aille loin ou même revienne avec la coupe.

                                                                                           Par Safiatou Coulibaly

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Il faut cesser de se méprendre, car en football quand on met des petits moyens, on obtient de petits résultats, c’est ce cas actuel du Mali dans cette CAN. Nous doutions très fortement si cette formation ira loin dans la mesure où elle n’a bénéficié d’aucune bonne formation en terme de compétition face aux grandes équipes mondiales. Une coupe d’Afrique se prépare quatre ans avant la tenue de l’évènement, on joue le cinéma quatre ans avant et face à l’évènement nous gesticulons en faisant semblant de faire et le résultat se voit tout de suite, après l’évènement au lieu de se préoccuper pour préparer la suivante CAN, les dirigeants du Mali commencent à vendre les meilleurs éléments de la CAN passée et le même processus recommence de CAN à CAN, quelle bêtise? Quelle honte? Quelle ignominie? Quelle indignité? C’est dommage pour ce pays. Nous devons revoir les choses de façon sereine, sans complexe et sans partie-pris et donner des solutions durables pour ce cinéma malien depuis la nuit des temps.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here