Gestion publique de l’Eau : La Direction générale de la Somagep SA se barricade derrière des portes ultra sécurisées

7
Somagep
SOMAGEP – Agence de Djelibougou

 

A la Direction Générale de la SOMAGEP Sa (société malienne de gestion de l’eau potable) l’usager n’est assurément plus accueilli aujourd’hui comme un roi. Il faut s’y rendre pour s’en rendre compte. Depuis un certain temps, en effet, il y a un fait nouveau à la SOMAGEP : la direction générale de cette société s’est totalement barricadée derrière portes et fenêtres ultra sécurisées et qu’on ne peut franchir sans un badge magnétique que ne détiennent que les seuls agents de la structure.

 

Cette mesure sécuritaire (barricade ?) est une nouveauté. Beaucoup d’usagers qui s’y sont rendus ces derniers temps, ont été désagréablement surpris de voir la société dans une telle situation qui cache mal une volonté de limiter au strict minimum les visites. Nombreux sont donc les usagers (les malheureux) qui, dossiers en main, pouvaient souvent attendre d’interminables minutes, devant la porte d’accès. Ici, avant de pouvoir entrer, l’usager ou le visiteur doit prendre son mal en patience et attendre l’arrivée ou profiter de la sortie d’un agent pour pouvoir entrer et régler son affaire. Tout est fait pour que seuls les Travailleurs de la direction soient les seuls à disposer de ce badge, qui permet d’ouvrir ou de fermer les portes de ce service, qui est pourtant présenté comme un service public de l’Etat.

 

Quand on vient trouver que la porte est fermée, inutile de tenter de contourner. C’est la même situation à l’Est, à l’Ouest, au nord ou au sud des bâtiments de la direction générale de la SOMAGEP. Se pose dès lors une question : Pourquoi la SOMAGEP Sa, qui a obtenu le transfert à son profit de la gestion du service public de l’eau, met-elle un tel dispositif entre elle et les usagers pour lesquelles elle doit son existence ? La question reste posée. Mais, tout porte à croire que cela a un lien avec les deux mouvements de protestation organisés, l’année dernière, par des populations, très remontées et venues se plaindre devant la direction de la SOMAGEP, en tapant sur des bidons et des tasses vides. Un geste à travers lequel les consommateurs expriment leur mal vivre et surtout les difficultés qu’elles ont à accéder à l’eau potable.

 

Lors de ces deux manifestations parties de certains quartiers de la rive droite de Bamako, les locaux de la SOMAGEP avaient été sérieusement menacés par une foule de clients qui était venu juste crier sa soif en demandant des explication à la SOMAGEP ; surtout que cette société, dès qu’elle a pris le service en main, a augmenté les tarifs de l’eau…

 

Depuis son lancement en mars 2012, (date à laquelle elle a commencé à prendre en charge la facturation de l’eau au Mali) au aujourd’hui, la SOMAGEP n’arrive toujours pas à avoir une réelle maîtrise de ce service, malgré tous les moyens mis à sa disposition par l’Etat.

 

Une fuite en avant

C’est donc avec empressement que l’on va évoquer ces menaces pour justifier cette mesure. Mais la vérité est que cette société sur laquelle les gens ont fondé beaucoup d’espoir, est aujourd’hui entrain de montrer ses limites. Trois ans après, elle (la SOMAGEP Sa), a toujours de la peine à assurer une bonne couverture de la ville de Bamako et du reste du pays. En période d’intense chaleur (ou le besoin est immense) les machines de la société dépassent à peine 231 500m3/jour, au moment où les besoins de la ville de Bamako pouvaient atteindre les 320 000 m3/jour.

 

La société se doit dès lors de chercher les moyens matériels, humains et technologiques lui permettant d’être à hauteur de mission et d’attente, et non de trouver des mesures d’évitement qui risquent, à terme, d’entacher la crédibilité de la société et de convaincre de l’incompétence de ceux qui en assurent la direction….

 

Papa Sow

 

 

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Arrêtez d’acheter les tuyaux provenant de la Chine et après ils y aura plus de problème car il y’a beaucoup personne qui branche sur lestuyau d arrivage des service d’eau avec des tuyaux de mauvaise qualité venant de la Chine ses très dangereux pour la santé a la longue

  2. Question aux responsables de la somagep sur la qualite de l Eau a Bako djikoroni ACI
    Des que vous laissez reposer l Eau dans un sceau ou un recipient nous constatons que des particules rougeatres au fond comme de la terre ce qui nous fait douter sur la qualite de l Eau a boire

    Des lors nous filtrons l Eau ou nous la faisons bouillir avant consommation

    Nous conseillons a tous les utilisateurs de verifier la qualite de l Eau avant consommation

  3. Nous constatons avec amber tube que la qualite de l Eau est mauvaise a Bako Djikoroni Aci. Si vous laissez report l Eau dans in sceau des particules se concentrent

  4. article tres bidon monsieur PAPA SOW quand esr que nos journalistes prendrons conscience pour informer le peuple des faits reels . ce que la somagep vient de faire doit etre imitter par tous les services publiques au mali afin d’eviter les retards et plus encore que des gens comme papa sow (journaliste)ne viennent perturber les travailleurs dans leurs service parce que c’est tout ce qu’ils savent faire nos journalistes roder entre les bureaux le matin du lundi au vendredi

    • Monsieur Tieba, vous avez parfaitement raison. Ces genres de journalistes doivent être bannis de la profession car ils ne connaissent rien et ne font que désinformer le peuple. Au lieu de s’informer et d’aller vers la vrai information, ils racontent des sottises. Toutes les entreprises dignes de ce nom doivent penser à limiter les visiteurs pour bien travailler. Nos structures publiques deviennent très souvent des lieux de promenades, de causeries et se transforment en marché pour les vendeuses et vendeurs d’articles. Ce qui ne contribue nullement à l’atteinte des objectifs de nos structures. La SOMAGEP a connu des avancées considérables même s’il reste beaucoup de choses à faire. Monsieur le journaliste doit savoir que la SOMAGEP n’a pas vocation à faire des investissements pour résoudre le problème d’eau au Mali. Cela est de ressort de la SOMAPEP (Société Malienne de Patrimoine de l’Eau Potable). La SOMAGEP n’est qu’une société d’exploitation. Sois honnête M. SOW

      • J’avais le même problème par rapport aux particules rougeâtres qui apparaissent après rétablissement de l’eau. Après maintes investigations et demandes auprès des responsables, ces particules proviendraient des installations internes, du type de tuyau utilisé. La norme souhaiterait l’utilisation des tuyaux PVC ce qui n’est pas toujours le cas. Le tuyau en fer provoque généralement ce phénomène. Lors d’une longue interruption, l’intérieur des tuyaux sont asséchés. Les parties rouillées se désintègrent. A la remise, cette désintégration dénature l’eau qui devient rouge. On conseille alors de laisser le robinet ouvert pendant quelques instants pour que tout devienne normal. L’eau distribue dans le réseau n’est pas à la cause et est de bonne qualité. Je conseille les gens de faire comme moi et aller faire un tour à la Somagep pour mieux se renseigner. Restons positifs et aidons nos sociétés à se développer et à rester Nationales. POUR UN MALI EMMERGENT !!!!!

        • Que Papa SOW sache que la Direction n’est là pour s’occuper de l’usager ou du visiteur (sauf cas exceptionnel!).

          Pour toutes les demandes de travaux ou toutes opérations commerciales (règlement factures, coupures, remise, reclamations,…), l’usager doit s’adresser à l’Agence de sa commune.

          FOUTEZ LA PAIX AUX GENS! 👿

Comments are closed.