Film ‘’hommage d’une fille à son père’’ : Fatou Cissé demande une reconnaissance nationale pour Souleymane

0

Rendre hommage à son père Souleymane cissé, est un objectif recherché par la cinéaste, Fatou Cissé. Au cours d’une conférence de presse, le mardi 13 septembre 2022, elle a informé qu’elle rend hommage à son père, Souleymane Cissé dans le documentaire intitulé ‘’ Hommage d’une fille à son père’’. Dans ce film, elle demande aux autorités une reconnaissance nationale du vivant de son père.

Hommage d’une fille à son père, est un documentaire de Fatou Cissé l’une des filles de Souleymane Cissé.  Ledit film retrace le parcours de Souleymane depuis son enfance à Nyamina. Il parle des témoignages, des œuvres et de différentes distinctions qu’il a eues à travers le monde.

La réalisatrice laisse voir les difficultés qu’a rencontrées Souleymane au cours de sa carrière de cinéaste. Il aurait pu être enfermé à cause de son film ‘’Den muso’’. Grace à l’intervention de l’ancien Président Moussa Traoré, tout est rentré dans l’ordre. Un hommage que Souleymane a rendu à Moussa. Loin d’être un cas isolé, Moussa lui a même fourni des matériels pour la réalisation de son deuxième film.  Après ‘’Den Muso’’, ‘’Baara ‘’ s’en est suivi puis  ‘’Finye’’, ‘’Yeelen’’ et  ‘’Waati’’. Ces films ont permis à Souleymane de rehausser l’image du 7ème art malien.  « Souleymane Cissé, après tout ce qu’il a enduré pour le Mali et l’Afrique, mérite une reconnaissance de la part de l’Etat malien.

Tout n’a pas été rose pour le cinéaste chevronné. Le documentaire a montré les difficultés que Souleymane Cissé a rencontrées dans sa carrière de cinéaste.

Émouvant, ce film est un cri de cœur à l’endroit du gouvernement. Il s’agissait pour Fatou d’inviter les autorités maliennes à porter un regard sur l’illustre qui se trouve aujourd’hui sous le poids de l’âge  alors qu’il a rendu au 7ème art malien ses lettres de noblesse. Une reconnaissance méritée ne peut qu’être souhaitée par ses fils et filles qui ont beaucoup souffert de l’absence de leur père car Souleymane était dévoué pour le développement du cinéma malien.

Souleymane Cissé est une bibliothèque en matière de conseil et réalisation dans le domaine du cinéma. Les motivations de Fatou sont claires. Il s’agit pour elle de rendre hommage à son père de son vivant comme le contraire se fait dans le temps. ‘’Il ne faut pas attendre le jour de sa mort pour faire son éloge’’, a-t-elle affirmé.

A noter que le monde du cinéma est invité à prendre part à la projection de ce film qui est prévu pour le mardi 20 septembre 2022 au cinéma Magic ex Babemba à partir de 18 heures.

Bissidi SIMPARA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here