Le nouveau PDG de la CMDT Modibo Koné au conseil d’administration extraordinaire : «Ma première priorité est de rassembler les producteurs et les coopératives»

0

La Compagnie malienne des textiles (CMDT) a tenu le lundi 11 janvier 2016 un conseil d’administration extraordinaire, au cours duquel le PDG sortant, Kalfa Sanogo, a passé les commandes à son successeur, Modibo Koné. Une occasion pour le PDG sortant, de faire le bilan de ses deux années de campagne, et de dévoiler ses priorités, pour le nouveau.

 

Selon le nouveau PDG de la CMDT, Modibo Koné, ses priorités sont de rassembler les producteurs, les coopératives de la Cmdt, et de mettre l’accent sur le tissu industriel de la Cmdt. C’est-à-dire, faire en sorte que la capacité d’égrainage soit très élevée par le financement de nouvelles usines et la réhabilitation des anciennes, mais également faire une transformation locale du coton.

 

Le nouveau PDG  a remercié le président de la République et le gouvernement pour la confiance placée en lui. «Nous allons renforcer les acquis déjà enregistrés. Les fonds propres seront renforcés à partir des résultats de l’année 2015. Nous n’allons pas aller dans le gaspillage de notre pays. Nous allons faire des prévisions pour faire en sorte que la transformation locale soit un projet bien vendu aux bailleurs de fonds du Mali», a-t-il déclaré. Avant d’annoncer qu’ils vont travailler, la semaine prochaine, sur le budget 2016 dont une bonne part sera consacrée à la transformation et au financement des études concernant cette transformation, pour permettre, dans les deux ans à venir, de voir se développer de nouvelles industries.

 

Quant au PDG sortant, Kalfa Sanogo, il fait le bilan des deux campagnes agricoles passées à la tête de la CMDT. Il dira qu’au cours de son passage, la production du coton s’est améliorée tant qualitativement que quantitativement. «Je suis arrivé le 5 décembre 2013. J’ai fait deux campagnes agricoles et deux exercices financiers. La première année, j’ai fait 108 mille tonnes que je trouvais en train de s’achever et 25% de production en plus.  C’était la 4ème performance en terme de production de l’histoire de la Cmdt qui date de 40 ans, et c’était la meilleure production des dix dernières années. Avec la production de cette année, où nous passons à 550.000 tonnes, nous occupons le 3ème rang de performance de toute l’histoire de la Cmdt. Je pense que les deux années de production ont été la 3ème et la 4ème meilleure production de l’histoire de la Cmdt», a-t-il déclaré.

 

Quant à la productivité, le PDG sortant a indiqué qu’il a passé le cap de la tonne en stagnation depuis 10 ans, en faisant 16 kilogrammes à l’hectare. Du point de vue rendement, égrainage, usines, aux dires de Kalfa Sanogo, qui était en dessus de 350 tonnes par jour, il est aujourd’hui à plus de 4000 tonnes par jour, et régulièrement. Parlant de la vente, il a indiqué que le coton malien est classé aujourd’hui comme la meilleure qualité. «Sur le plan financier, je laisse 27 milliards de Fcfa d’argent propre de la Cmdt. Quand j’arrivais, on était à 6 milliards de Fcfa. L’année dernière, nous avons fait 14 milliards de bénéfice net et cette année, cela va se consolider avec un peu plus. Les chiffres que je laisse en termes de production, de qualité, de résultats financiers, sont parlants. Je ne parlerais pas d’être relevé, j’étais suis en mission, et la mission a pris fin», a conclu le PDG sortant.

Diango COULIBALY

PARTAGER