En congrès à Kidal : Le MNLA dénonce une caducité de l’Accord

17

Les assisses du Mouvement National pour la Libération de l’Azawad (MNLA) se sont achevées, hier lundi, à Kidal, sur un ton de dénonciation de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger. Intervenu dans un contexte plutôt encourageant, avec le déclenchement du processus de l’intégration 26 000 combattants dans les rangs des forces maliennes, le congrès a néanmoins jugé insuffisantes les avancées dans la mise en œuvre de l’Accord issu du processus d’Alger. Ça n’est pas tout. Les troupes de Bilal Ag Asharif, le secrétaire général reconduit à ce poste dans la foulée, laissent entendre par ailleurs que l’Accord pour la paix est frappé de caducité après sept (7) années d’immobilisme au point  d’en perdre en crédibilité auprès des populations. «L’évolution des défis et la volatilité du contexte laissent penser que l’Accord en l’état ne puisse répondre aux exigences du moment», peut-on lire dans la résolution finale des assises, qui invitent en même temps la CMA à prendre acte de ce besoin tacitement exprimé d’une mise à jour de l’Accord. S’agirait-il aussi d’une menace de ne plus reconnaître le contenu du document ?

En tout cas, en plus du spectre pesant de relecture tant annoncée, sa mise en œuvre risque d’être davantage paralysée par une surenchère du mouvement autonomiste historique, dont les congressistes ont été muets sur l’évolution de la situation politique à Bamako ainsi que sur les préoccupations à l’échelle nationale. Ils se sont montrés en revanche très regardants sur le cours des événements dans l’entité territoriale qui englobe l’Azawad dans l’entendement du MNLA. Leurs préoccupations et leur intérêt ont notamment porté sur les conséquences humanitaires alarmantes d’une situation sécuritaire marquée à Gao et à Menaka par les déplacements forcés des populations, la terreur,  les exécutions sommaires, les extorsions de biens, etc. Pour y faire face, le MNLA dit compter sur une mutualisation des efforts de tous les acteurs intervenants dans le secteur de la sécurité, mais avec plus de clin d’œil aux autres mouvements armés qu’aux forces étatiques. Les assises se sont par ailleurs déroulées sans les parades bellicistes et provocatrices habituelles à Kidal, mais sans renoncement non plus aux ardeurs et velléités séparatistes visibles à l’abondance des slogans favorables à l’indépendance de l’Azwad.

A KEÏTA

 

Commentaires via Facebook :

17 COMMENTAIRES

  1. Le projet de fusion des Mouvements de la CMA en une entité politico-militaire n’est pas surprenant qui connait les supercheries des leaders des Mouvements et le manque de soutien des partenaires qui en réalité courent derrière leurs intérêts. Les Mouvements se sont pris dans leur propre piège en signant deux fois le même document le 15 mai et le 20 juin 2015. Depuis ce jour le fossé a été créée entre les mouvements qui ont signé l’Accord d’Alger. Cet accord a été signé dans la confusion la plus totale, comme disait l’autre ” l’ennemi de la révolution est la confusion “. Dans tous les cas, le Mali ne sera jamais divisé, ni aujourd’hui, ni demain. Que les Mouvements prennent pour dit.

  2. Il est temps de finir ce jeu de la France,mnla c’est la France chers Maliens. Les Maliens nous sommes condamnés à faire face à ce groupe terroriste. Nous n’avons plus le choix vraiment.

  3. MNLA peut aller voir IBK car c’est lui qui a signé cette accord tout seul et vous lui demander pourquoi il n’a pas appliqué l’accord il vous dira .

  4. Nous allons prendre un à un les récalcitrants du MNLA et le coffrer c’est en ce moment qu’ils sauront que le Mali appartient aux Maliens et non à leur parrain Français.

  5. Le processus d’intégration de 26 000 combattants dans les rangs des forces maliennes est une utopie. Quel est le mouvement qui est capable au jour d’aujourd’hui de fournir la liste de 5.000 combattants ? Je n’en connais pas. Ou bien c’est encore un plan pour envahir notre pays par des mercenaires libyens, tchadiens, Afghans, irakiens et autres. ATTENTION ! les gouvernants doivent ouvrir les yeux.
    L’effectif de l’armée malienne n’atteint même pas 30.000 hommes. Ou bien ils veulent créer une armée pour le nord. Sachons raison gardée.

  6. Le processus de l’intégration 26 000 combattants dans les rangs des forces maliennes est une utopie. Quel est le mouvement qui est capable au jour d’aujourd’hui de fournir la liste de 5.000 combattants ? Je n’en connais pas. Ou bien c’est encore un plan pour envahir notre pays par des mercenaires libyens, tchadiens, Afghans, irakiens et autres. ATTENTION ! les gouvernants doivent ouvrir les yeux.

  7. Ils doivent savoir que ce n’est plus le Mali de 2012 ni de 2015. Tout le monde connait leur parrain. Mais nous n’allons pas les donner l’occasion d’accuser le Mali pour génocide de touareg. Les occidentaux veulent jouer le match retour de la guerre d’Ukraine au Mali, c’est à travers ces lybiens renegats maliens qu’ils veulent passer.

    • Je pense qu’il faut arrêter de hurler pour se préparer à une nouvelle guerre. J’avais écrit dans ce forum que les djihadistes n’attaquent jamais Kidal, et s’ils qui attaquent Ménaka, c’est parce que le GATIA Général Gamou a juré fidélité à l’Etat malien. Quant aux djihadistes du Centre, ce ne sont que les affidés des premiers, ils ont accepté de détruire leur pays, leurs villages et leur famille au profit du nouvel impérialisme des pays du Golfe. C’est tellement honteux.

  8. Nos freres du MNLA doivent comprendre que le Mali est notre nation et de refuser le division entre nous pour le benefice de la maudite France et contre notre intérêt commun!

    • Mais la lutte contre le “terrorisme” c’est pour soutenir le MNLA non? Ou bien comment les maliens comprennent les choses. C’est pour que le MNLa puissent créer l’azawad qu’on lutte contre les” djihadistes” c’est évident non.

      • Azawad c’est la plus grosse des conerie encouragée par les occidentaux,attendez voire c’est vous ou nous
        On ne laissera un mètre carré de notre grand Mali à aucun délinquant
        Vous voulez vous battre ok on est prêt et sachez tous ces leader de la MNLA on leur famille à Bamako
        Vous avez pactisé avec les djihâdist pour mettre à feu et à sang 🩸 ce pays après vous venez jouer a l’innocent,trop c’est trop
        Si vous essayez d’attaquer un camp de l’armée régulière vous allez faire les frais
        Pour moi cette histoire de MNLA est un nom événement,dans la région Gatia est plus nombreux que vous et il finiront par vous combattre

        • Maniga , tu refuses de comprendre le monde n’est pas? le GATIA c’est la version soft du MNLA. C’est le MNLA qui se fait gentil.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here