Consultations nationales au Mali: la junte à la recherche d’un consensus difficile

14

Les concertations nationales organisées par la junte militaire commencent à Bamako et dans les capitales régionales ce samedi 5 septembre. Partis politiques, syndicats, société civile, groupes armés signataires de l’accord de paix de 2015, tous sont conviés pour, dans un premier temps, se mettre d’accord sur les objectifs de ces consultations, qui se poursuivront en fin de semaine prochaine. En substance, les forces vives maliennes doivent définir l’architecture de la transition à venir. La junte entend dégager des positions de consensus, une tâche qui s’annonce très compliquée tant les positions divergent dans le pays.

La junte militaire qui a pris le pouvoir au Mali a rapidement plaidé pour une transition longue, de trois ou deux ans, avant de rendre le pouvoir aux civils. Depuis, elle a mené plus de deux semaines de consultations. La Cédéao exige une transition d’un an maximum, dirigée par des civils. Sans quoi elle ne lèvera pas ses sanctions financières et économiques.

Entre les deux, les partis politiques maliens ne sont pas tous d’accord : la coalition M5-RFP, qui a mené pendant des mois la contestation populaire avant le coup d’État militaire, souhaite une transition d’un an et demi à deux ans, avec un président civil. Le M5 est ouvert à un militaire pour le poste de Premier ministre.

Nous appelons l’ensemble des structures qui composent le M5-RFP à participer pleinement à ce débat national, que ce soit à Bamako, à l’intérieur du pays et dans la diaspora pour que le peuple malien, comme un seul homme, se mette debout, main dans la main, pour mettre en route la transition.

……..lire la suite sur https://www.rfi.fr/fr/afrique

Commentaires via Facebook :

14 COMMENTAIRES

  1. Très bonne initiative pour rassembler les fils du pays autour de la patrie pour résoudre ces problèmes Cependant que la junte accepte de se retirer du pouvoir et se concentrer à sa très noble mission de sécurisation du pays mais l armée aura des représentants dans différents organes de la transition pour avoir un oeil sa gestion Une durée de 18 mois c est bon si la feuille de route n est pas surchargé avec un président consensuel et Mohammed AG hamani serai un bon candidat pour beaucoup de raison sinon il y a sinko Coulibaly sera handicapé peut être par la manière dont il a quitté les famas pour tronquer le très noble tenue de militaire pour une costume cravate de politicien Zoumana sacko est une perte rare par son patriotisme et son parcours élogieux malheureusement il est contre les accord d Alger qui sont irréversible Vive la paix l union la justice le pardon au mali

    • Ils doivent remettre le pouvoir conformement a’ la constitution! ILS DOIVENT DONC RETABLIR LA CONSTITUTION QU’ILS BAFOUENT ET LES INSTITUTIONS DE LA REPUBLIQUE!!!!

    • El Hajj tu veux remettre le pouvoir a ton Boua whiskey ou quoi,? Nous ne sommes pas prets d’accepter un retour de Boua le ventru IBK l’Enfant MAUDIT de Sebenikoro meme a cote de Koulouba! Le peuple noble du Mali s’est libere d’un president incompetant, incapable, voleur, nullard et faineant, bon debarras sans regrets.

      • Hey écoute
        Vous avez l’air d’un vieux impoli e au aigrie;vous le seul a sortir des insultes sur ce forum à chaque fois quand je commence à lire les commentaires je tombe sur vos insultes.
        Pour un aventurier ayant quitté le Mali en 1987 montre que vous n’êtes pas si jeune non plus;
        Je me demande souvent si
        Votre aventure a été Un échec si c’est pas raison que vous sortez des insultes gratuites à chaque fois.

    • se battre contre qui? tes co-religionaires! l islam attaque et politiquement avec DICKO KOUFFA MBOUILLE IYAD et militairement, non?

  2. LE ROI BITON DE SEGOU SOUHAITE PROMPT RETABLISSEMENT AU PRESIDENT DU MALI IBRAHIM BOUBACAR KEITA!

    Quels seront les criteres pour choisir les delegue’s au niveau des regions et au niveau de Bamako?
    Les felons de Kati ne savent rien. C’est bien la raison pour laquelle ils ont fait un coup d’etat dans un pays qui est en pleinne crise. Maintenant il y a une course contre la montre pour qu’on leve les sanctions et pour ne pas perdre le financement pour la MINUSMA. Le groupe arme’ de Kati doit comprendre que la representation nationale existe deja. Les maliennes et les maliens viennent d’elire leurs depute’s. Il n’y a que 31 depute’s sur les 147 qui sont conteste’s. IL FAUT DONC ALLER AUX URNES IMMEDIATEMENT POUR REGLER LES 31 CAS. Une fois qu’on depasse cette etape, l’Assemble’e au complet va elire son nouveau bureau. LA PERSONNE QUI SERA ELUE POUR PRESIDER L’ASSEMBLE’E, ASSURERA L’INTERIM A’ LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE. SA MISSION EST D’ORGANISER UNE PRESIDENTIELLE DANS LES DELAIS PREVUS PAR LA CONSTITUTION. LE SCRUTIN PRESIDENTIEL PEUT ETRE COUPLE’ AVEC UN REFERENDUM SUR LA CONSTITUTION AFIN DE PERMETTRE A’ KIDAL D’AVOIR SON AUTONOMIE DE GESTION DANS UN MALI UNI, FORT, DEBOUT ET RESPECTE’! LES MILITAIRES DOIVENT RESTER DANS LEURS CASERNES ET SURVEILLER CE QUI SE PASSE. LES GRANDS DEBATS NATIONAUX SE PASSENT AU PARLEMENT CAR C’EST DANS CETTE INSTITUTION QU’ON TROUVE LES REPRESENTANTS DU PEUPLE. JE SUIS TRES AU COURANT QUE CERTAINS POIDS LOURDS DE LA POLITIQUE MALIENNE NE SONT PAS DES PARLEMENTAIRES. ON PEUT TOUJOURS AVOIR UNE FORMULE POUR NE PAS LES EXCLURE DU DEBAT!!!
    JE DEMANDE LA LIBERATION IMMEDIATE ET SANS CONDITION DE TOUS LES GENERAUX QUI SONT ARRETE’S. AUCUNE DIVISION AU SEIN DES FAMAS N’EST ACCEPTABLE. LA DIABOLISATION DES GENERAUX DOIT ABSOLUMENT ETRE EVITE’E!!!! CLEMENT DEMBELE’ EST UN IDIOT QUI NE SAIT PAS CE QU’IL FAIT!!!
    AW BE’ AW BOLOW DA AW DOUSSOUW KAN POUR FAIRE CE QUI EST BIEN POUR NOTRE FASO!!!! PERSONNE NE FERA LE MALI A’ LA PLACE DES MALIENNES ET DES MALIENS!!!
    HAVING SAID THAT, JE FERME L’OEIL GAUCHE POUR MAUDIR LA CLIQUE DE VOYOUS ET LES OFFICIERS FELONS DE KATI!!!

  3. Les concertations organisées par le CNSP doivent être une retrouvaille pour tous les patriotes maliennes et maliens. Le peuple reconnaissant aux patriotes doit faire de cet événement une fête qui est l’aboutissement d’une longue lutte pour la reconquête de son indépendance. IBK qui l’a vendu à l’impérialisme français comprendra dans sa résidence surveillée que le Mali est éternel. Ce traître mérite la pendaison pour haute trahison . Vive les concertations nationale pour un Mali nouveau .

Répondre à Lastus Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here