L’association «Kaoural renouveau» : Claque définitivement la porte de FARE-An ka wili

2

Les membres de l’Association «Kaoural Renouveau» de la Commune IV du district de Bamako viennent de claquer la porte du parti FARE-An Ka Wili. L’annonce a été faite le samedi 19 décembre 2015 lors d’une conférence de presse animée par le président de l’Association M. Alhadji  Touré au siège de Kaoural sis à Lafiabougou.

Le moment serait loin d’être un choix à en croire le président Touré. Mais pourtant il a coïncidé avec le jour ou le parti FARE-An ka Wili  tenait sa convention nationale.

Pour le président de l’association, le motif de leur retrait du parti FARE s’explique par le fait d’une mésentente entre son association et M. Mamadou Keïta. Il fera savoir que son association s’est donnée pour mission d’élargir les bases du parti en Commune IV par l’implication des comités dans les huit (08) quartiers dont compose cette Commune.

Dans cette Commune, il s’est dit confronté à une opposition farouche de Mamadou Keïta, secrétaire général du parti FARE. A ses dires, malgré une lettre officielle du bureau national, leur mandatant à poursuivre cette mission qui devait conduire à la mise en place des comités, des sous-sections et de la section, avant la convention nationale du samedi 19 décembre 2015.

Face au refus de Keïta, en violation des statuts et règlement intérieur, les adhérents de Kaoural décident de quitter le parti FARE, pour poursuivre leur mission d’assainissement et de lutte contre le chômage et la pauvreté. Pour le président Touré, malgré les médiations, le nommé Kéita est resté sur sa décision et lui, en tant que porte-parole des membres, n’acceptera jamais que ses membres soient humiliés.

La décision n’est pas une décision unilatérale, c’est l’avis de tout le groupe, a-t-il fait savoir. «Entre les FARE et nous, c’est fini …Nous avons été marginalisés et traités de nouveaux venus… Nous avons décidé de prendre notre destinée en main et envisageons de faire notre activité d’assainissement et dans quelques jours les habitants de la Commune IV verront les actes de Kaoural renouveau. Notre démission a été déposée le 04 Décembre et acceptée le 09 Décembre 2015», a-t-il conclu.

Fousseyni SISSOKO

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. En tout cas ils font beaucoup de bruit mais très efficace aussi. Bon vent Kaoural vous pouvez contribuer au développement de la commune et trouvez d’autres tribunes politiques comme le PARENA ou d’autres de l’opposition.

  2. Enfin, ils repartent comme ils sont arrivés, il y a juste quelques semaines avec beaucoup de boucan pour rien. Rien d’autre que de la pure fanfaronnade!

Comments are closed.