37ième session du Conseil d’administration de l’AMAP

0

L’Agence malienne de presse et de publicité (AMAP) a tenu le lundi 4 mars 2019 la 37ième session ordinaire de son Conseil d’administration.  C’était sous la présidence du ministre de l’Économie numérique et de la Communication, M. Arouna Modibo Touré. Trois points étaient à l’ordre  du jour de cette session. Il s’agit de l’examen du bilan de l’exercice 2018, de l’approbation du programme d’activités 2019 et de l’examen et l’approbation du budget annuel au titre de 2019. Il faut retenir que l’année 2019 sera pour l’Agence celle des réformes. Ainsi, en 2019, l’AMAP veut s’adapter à l’évolution technologique en lançant des produits nouveaux. Cela afin de répondre davantage aux préoccupations des lecteurs.

Ainsi, pour le ministre, les changements majeurs, en cours, nous obligent à diversifier les produits commerciaux». Pour ce faire, dit-il, «il est prévu, dans la perspective de l’amélioration de la qualité du quotidien national L’Essor, le lancement, dans les jours à venir, de deux suppléments week-end. Il s’agit de L’Essor Sports et L’Essor Culture».

«L’AMAP prend donc le train de la révolution numérique avec dans ses bagages une application mobile pour l’Agence  de presse du Mali et une autre pour le journal en langues nationales «Kibaru». En plus, L’Essor va améliorer son offre numérique avec la possibilité d’acheter le journal sur le site web : essor.ml » a annoncé le ministre de l’Économie numérique et de la Communication. En outre, le ministre a exprimé son intention de poursuivre le processus de relecture de la loi relative à la création de l’AMAP et de la loi fixant le régime de la publicité dans notre pays. Cela afin d’adapter la structure à l’évolution de l’espace médiatique.

Pour la réalisation des activités au titre de 2019, l’AMAP prévoit un budget estimé à 3,843 milliards de FCFA. «La subvention de l’Etat s’élève à 767,407 millions de FCFA. Quant aux ressources propres, elles se chiffrent à 3,075 milliards de FCFA», a expliqué le ministre en charge de la Communication.

«J’engage de la Direction de l’AMAP à mettre  en œuvre de façon diligente ces innovations afin d’améliorer la couverture de l’activité gouvernementale et la prise en compte des préoccupations du citoyen. Cela en terme d’informations. Vous n’ignorez pas que cette année, d’importantes échéances qui ont pour noms réformes institutionnelles et l’organisation des élections législatives se profilent à l’horizon » a conclu le ministre Touré.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here