Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion : Maintenir et renforcer les valeurs de solidarité

0

La maison des Ainés a servi de cadre pour le lancement de la 23ème édition du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion. La cérémonie a été marquée par une conférence de Presse présidée par le Parrain National, Chérif Ousmane Madani Haïdara, vice président du Haut conseil Islamique du Mali et non moins Président de Ansardine International.  C’était en présence des chefs des services centraux. Le thème retenu pour cette édition est : « La solidarité, une opportunité pour maintenir la cohésion sociale dans un Mali uni et réconcilié ».

Le Mois de la solidarité, lancé en 1995 pour maintenir et renforcer les valeurs de solidarité qu’incarne notre pays le mois de la Solidarité devient de plus en plus un instrument efficace de réduction de la pauvreté. C’est pourquoi, depuis 2001, au vu de l’ampleur que prenaient les commémorations du Mois de la solidarité  et de la lutte contre l’exclusion, les plus hautes autorités ont trouvé nécessaire de conférer à cet évènement un cadre réglementaire conséquent.

La commémoration de la 23ème édition est bâtie autour des objectifs comme la promotion d’une culture de solidarité au sein des populations, le renforcement des capacités des groupes vulnérables en vue de lutter contre leur exclusion sociale, la protection des mécanismes de protection sociale contre les risques sociaux, la mobilisation des populations et des partenaires autour de la mise en œuvre d’action visant au maintien de la paix et de la cohésion sociale.

Dans sa déclaration liminaire le parrain Chérif Ousmane Madani Haïdara a indiqué tout la satisfaction qu’il ressent sur le choix porté sur sa modeste personne par les autorités pour être le parrain de cette 23ème édition.  « Ceux qui ont eu l’initiative de créer l’édition du mois de la solidarité et la lutte contre l’exclusion doivent être félicité et remercier en l’occurrence pour ce geste. Je remercie toutes les personnes qui se sont investis  pour la cause de ce mois de la solidarité. Cette initiative d’un mois dédié à la cause des personnes démunies est à encourager. Mon organisation sera aux côtés du gouvernement pour le soutenir dans cette noble mission. Pour mon compte,, ma famille et moi avons décidé d’aider 100 orphelins et 100 veuves. La promotion de médecins baptisée en mon nom m’a fait la promesse de m’aider à soigner gratuitement les malades en ce mois de solidarité. Et les ans sardines  ont dit qu’ils feront don de leur sang partout ou ils se trouvent.

Le parrain a aussi dit n’avoir reçu aucun centime de l’Etat ; d’ailleurs il n’en a pas besoin. Il se suffit à lui-même pour prendre cette charge et remercie l’Etat pour cet honneur

La constitution  des listes  d’orphelins et de veuves se fera devant son domicile. Cela risque d’être source de bousculades. N’est-il pas bon que le parrain réfléchisse à une autre de sélection des personnes visées par cette donation ?

Mariam dite Mama Diarra   

Commentaires via Facebook :

PARTAGER