Pour soutenir la vision politico-religieuse, sociétale et coutumière de l’Imam Mahmoud Dicko : Une coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants est née

1

Pour soutenir la vision politico-religieuse de l’imam Mahmoud DICKO, la coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants (CMAS) a été portée sur les fonts baptismaux ce jeudi 1er août 2019 à la Maison de la Presse de Bamako.

Selon Issa Kaou Djim, représentant de l’iman Mahmoud Dicko, porte- parole de la coordination, les objectifs du  mouvement CMAS tournent autour des idéaux de la vision politico-religieuse, sociétale et coutumière de son leader bien aimé, Amir Mahmoud Dicko.

« Cette coordination se veut fédératrice, elle n’est à la solde d’aucun pouvoir ni parti politique. C’est le seul instrument de travail qui va représenter et soutenir les actions de l’imam Dicko » a souligné son porte- parole Issa Kaou Djim.

En conséquence, il lance un vibrant appel aux différents mouvements, associations et sympathisants qui partagent la même vision que l’imam Mahmoud DICKO à rejoindre la coordination  CMAS.

À l’issue de la rencontre, une déclaration commune a été faite par les différentes organisations qui constituent la Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants (CMAS) de l’Imam Mahmoud DICKO.

Selon le porte- parole, Issa Kaou Djim,  dans la résolution des crises multidimensionnelles qu’a connues notre pays de 2012 à nos jours, plusieurs actions ont été posées par I’imam DICKO, en tant que personnalité publique et morale.  Il a joué un rôle décisif dans les questions suivantes,  entre autres: la lutte contre le projet du code de la famille, l’ouverture d’un cordon alimentaire lors de la crise dans les régions du Nord, les missions de bons offices, la lutte contre le projet d’éducation sexuelle complète, l’organisation de la manifestation du 10 février, l’organisation de la manifestation du 05 avril etc …..

“Donc en conclusion, nous pouvons clairement dire  que l’imam est une personnalité incontournable de la vie socio-culturelle et politique de notre pays” a plaidé son porte- parole.

“Il se bat toujours pour le bien-être des Maliens. C’est ainsi que nous assistons à la multiplication des bonnes initiatives allant dans le sens de soutenir les actions de l’Imam Mahmoud DICKO, d’où le lancement  de la présente coordination des  mouvements, des associations et des clubs de soutiens pour fédérer les actions  en, vue de soutenir cet élan, justifie le porte- parole.

ALASSANE CISSE

Source : Notre Voie 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Dicko veut toujours faire de la politique.
    Mais qui va faire l’imam ?
    Dicko veut faire du Mali une république islamique.
    Il oubli que nous ne sommes pas des arabes.
    L’islam nous a été imposé par les esclavagistes arabes qui venaient faire des razzia en Afrique noire pour capturer les jeunes gens puis les castrer.
    Il y a eu des dizaines de millions de morts atroces suite à ces traitement inhumains.
    Mais des gens comme Dicko ne connaissent pas l’histoire.
    Ses disciples, encore moins.
    Nous sommes musulmans mais nous n’avons rien oublié et surtout nous avons une culture et une identité propre.
    Meme les arabes ne veulent pas de république islamique.
    Si Dicko veut faire du wahabisme politique, il peut aller se faire voir en Arabie. Il pourra se rendre compte qu’il est considéré comme un esclave.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here