Rencontre des sociétés de lotérie et de Pari mutuel de l’UEMOA : Le Pmu-Mali organise la 22èmeédition prévue en janvier 2021

0

Les lampions se sont éteints le jeudi 9 janvier dernier sur la 21ème édition du sommet de la masse commune Uemoa 2020 qui s’est déroulée durant quatre jours au Sénégal. C’est une rencontre annuelle des sociétés de loterie nationale et de pari mutuel urbain des pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine. D’ores et déjà, rendez-vous est donné l’année prochaine pour la 22è édition qui se tiendra au Mali.

Je suis heureux de vous annoncer que la République sœur du Mali a été choisie pour accueillir en 2021 la Masse Commue Uemoa”. Ainsi s’est exprimé le directeur général de la Loterie nationale sénégalaise (Lonase, lors de la clôture de la 21ème réunion annuelle de la Masse Commune Uemoa, tenue à Dakar du lundi 6 au jeudi 9 janvier 2020.

La Masse Commune, rappelons-le, est une occasion pour les pays de la zone Uemoa de mettre en jeu une masse à partager à travers un Quinté Spécial avec une mise de base est de 300 Fcfa.

Pour cette année, ce quinté spécial a été organisé le jeudi 09 janvier 2020 dans ces différents pays : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Lors de ce sommet de Dakar, le Comité des experts de la masse commune Uemoa 2020 qui a manifesté une forte volonté d’aller vers une intégration des jeux dans l’espace sous régional, a passé en revue le règlement du jeu et les recommandations de l’édition précédente.

Mais puisque ce sont les mêmes recommandations qui reviennent à chaque rencontre, faute d’application, il a décidé de mettre sur pied un comité de suivi qui dans lequel chaque Directeur général d’une loterie nationale sera représenté par un point focal.

Cette proposition est accompagnée de celle relative à la création d’un comité de suivi qui va regrouper l’ensemble des sociétés de loterie et des paris urbains de l’Uemoa A cet effet, chaque directeur général va désigner un point focal dans son pays.

Une autre recommandation consiste à faire du directeur général de la Loterie nationale ou du Pari urbain du pays organisateur du sommet de la Masse Commune, le président en exercice jusqu’à la prochaine édition. Le Comité de suivi servira donc de Secrétariat à ce président pour l’appuyer dans la mise en œuvre des résolutions issues du Sommet de la Masse Commune Uemoa.

Il y a donc une prise de conscience d’aller plus vite pour asseoir des bases solides de la Masse Commune et surtout de précipiter la dynamique communautaire au niveau de l’Uemoa, avant de pouvoir s’ouvrir aux autres Etats au niveau de la Cédéao, avec l’arrivée éventuelle de la monnaie unique ouest africaine : l’Eco.

La rencontre s’est terminée sur une note d’espoir de bonds qualitatifs et rendez-vous est donné l’année prochaine au Mali, plus précisément à Bamako pour la 22ème édition qui sera donc organisée par le Pmu-Mali dont le directeur général sera porté à la tête de l’organisation pour un an, c’est-à-dire jusqu’à la rencontre annuelle de 2022.                                                  Amadou Bamba NIANG

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here