Parlement panafricain : Chato candidate du Mali

0

L’élue de la nation à Bourem entend postuler à la 1re vice-présidence du Parlement panafricain. Le Mali sera donc dans la course aux prochaines élections parlementaires de l’UA.

Présentement à son 2e mandat, Chato est aussi au Parlement panafricain, le même où vient de démissionner Soumaïla Cissé pour conquérir le pouvoir.

Plus de 6 élus maliens accompagnent celle qui souhaite devenir 1re vice-présidente. Ils ont d’ailleurs été aperçus chez le président de l’Assemblée nationale. Occasion de situer l’honorable Issiaka Sidibé sur la portée de cette opportunité que le Mali ne peut laisser passer afin de briller dans le concert des nations.

Au cours de l’entrevue, l’honorable Aïssata Cissé Haïdara dite Chato a affiché ses ambitions. Plusieurs cordes sont à son arc dont sa récente arrivée à la tête du groupe des députées du G5-Sahel. C’était en juillet 2017 où elle a fait l’unanimité auprès du Réseau des femmes parlementaires de l’espace sahélien.

Notons qu’au sein du Parlement panafricain, basé en Afrique du Sud, elle occupe déjà un poste. Celui de la présidente du Caucus des femmes députées obtenu lors des dernières élections de la maison en mai 2015. Le mois prochain, les instances seront à renouveler et Chato entend bien franchir une autre marche : celle de la 1re vice-présidence. Elle a le soutien des hautes autorités.

La personnalité préférée de Bourem et de la gent féminine malienne pour ses convictions ne compte pas se faire raconter l’histoire. Il nous revient qu’elle entend lancer sa campagne et faire le tour de certaines nations pour ratisser large.

Le Parlement de l’UA renouvelle ses organes tous les trois ans. Notre compatriote aura eu le temps d’entreprendre assez d’activités. D’ailleurs, tout porte à croire qu’elle sera dans la course pour renouveler son  mandat actuel arrivé à terme.

Idrissa Keïta

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here