Moussa Cissé expose son livre intitulé d’Aguelhok à Konna : Chronique d’un an de Chaos au Mali

0

Le complexe scolaire Platon de Kalaban-Coura a abrité ce jeudi 21 janvier la cérémonie de  présentation du livre de Moussa Cissé intitulé D’Aguelhok à Konna, Chronique d’un an  de chaos au Mali.

Au présidium nous avions, le proviseur du lycée Monsieur Magara Samaké, le Promoteur du complexe scolaire Platon Monsieur Cheickna Camara et de l’auteur du livre Monsieur Moussa Cissé. Dans ses propos liminaires, le promoteur Cheickna Camara a  souhaité la bienvenue à l’auteur. Il l’a ensuite remercié pour le choix porté sur le complexe scolaire Platon. « Je dois avouer qu’au complexe scolaire Platon, nous avons une tradition de débat, une tradition de la discussion, une tradition de l’échange» dira-t-il. Avant de renchérir «c’est pourquoi,  je souhaite que le débat soit fructueux, que les échanges soient riches et enrichissants. Je voudrais demander  aux uns et autres de suivre avec beaucoup d’intérêts l’exposé et de poser les questions les plus pertinentes ».  Avant de déclarer ouverte la cérémonie, Cheickna Camara a souhaité un bon appétit intellectuel et une bonne digestion des idées aux uns et aux autres. L’auteur du livre Monsieur Moussa Cissé dans son intervention dira qu’il privilégie le débat interactif. C’est pourquoi, il fera un bref survol du document.  Car, il n’est pas facile d’exposer un livre de 145 pages en 20 minutes a –t-il dit. Il dira dans son intervention que le livre s’intitule d’Aguelhok à Konna, Chronique d’un an  de Chaos au Mali. En effet, le choix des deux noms de ville n’est point fortuit. Selon l’auteur, les deux noms de ville sont symboliques. Aux dires de l’auteur, la ville d’Aguelhok est le point de départ du chaos au Mali.  Avant de préciser « C’est à Aguelhok qu’un camp militaire malien a été attaqué le 17 janvier 2012 par les rebelles (ndlr Mouvement National de Libération de l’Azawad).  Et Konna  en janvier 2013 soit un an après que l’opération Serval engagée par  l’armée française est venue en aide à l’armée malienne pour libérer le territoire occupé ». De l’avis de l’auteur, le livre s’abstient de réflexion trop intellectuelle et se borne  tout simplement à l’actualité vécue par les maliens à travers les médias. Ce  document aborde les flagellations au nord, des mouvements de résistances au nord, des tiraillements politiques à Bamako en passant par les amputations et les  violes des femmes. En somme un véritable œuvre d’art qui retrace toute l’actualité de cette période douloureuse de notre pays sans grands commentaires ni de réflexions trop intellectuelles. Car selon lui, il s’agit de consigner dans un document tous ces faits, parce que la mémoire s’érode. Car dira-t-il, dans dix ou vingt ans, il n’est pas évident que l’on se rappelle de ce qui s’est passé ou même du nom des acteurs. C’est pourquoi « j’ai tenu à écrire ce que j’ai vécu, ce que nous avons vécu pour que ça sert de base pour des recherches futures sur des noms, sur des lieux, sur des hommes et sur des faits qui se sont déroulés pendant cette période ».C’est une période qui refonde notre pays a-t-il poursuivi. Avant de renchérir que cette période de refondation prend sa source à Konna. Aux dires de Monsieur Cissé, Konna est non seulement  le symbole de la reconquête des régions occupées du Mali, mais aussi le symbole de la dignité et de la liberté du Mali bravées pendant la période d’occupation. De Konna à Aguelhok « je parle également de la capacité des maliens à se réunir, à s’entendre pour surmonter la pente, déjà trop haute» ajoute-t-il. C’est un véritable chef-d’œuvre qu’il faut absolument avoir dans ses rayons puisqu’il traite de l’histoire récente de notre pays. Un document dont il faut  déguster sans modération. Seul bémol, le livre n’est pas disponible au Mali pour l’instant, car publié en France. L’auteur s’est ensuite prêté aux questions très intéressantes des élèves de l’établissement. La soirée a été un véritable rendez-vous du donner et du recevoir.  Ajoutons que Monsieur Moussa Cissé est un jeune malien, juriste de formation et diplomate de carrière. Il est le représentant de notre pays à l’UNESCO.

La cérémonie a été agrémentée par le rappeur Général Kappa Flot et les humoristes Paracétamol et Ambassadeur.

Rappelons que le Complexe Scolaire Platon est un établissement d’enseignement privé établi sur deux sites, l’un à Tomikorobougou, près du GMS (Groupement Mobile de Sécurité) et l’autre à Kalaban-Coura à quelques encablures de la Mairie dudit quartier. Au Complexe scolaire Platon, c’est de la discipline, de la rigueur, et du sérieux avec un Promoteur clairvoyant, une administration efficace et un personnel enseignant compétent, le tout dans un cadre accueillant. Cet établissement fait aujourd’hui incontestablement la fierté de l’enseignement privé en particulier et de l’enseignement en général au Mali, en témoigne le choix porté sur l’établissement pour l’exposition.

Abdrahamane Sissoko

PARTAGER