Plan stratégique de l’éducation : Le SNEC renforce les capacités de ses membres en législation du travail

0

Le SNEC-UNTM, en collaboration avec l’International de l’éducation, a organisé un atelier sur les textes régissant la législation du travail à l’intention des leaders syndicaux de l’éducation. Le dit atelier s’est tenu du 3 au 5 novembre 2014 au Centre Aoua Keïta.

  1. Ben Katra, secrétaire général du SNEC a indiqué que l’atelier qu’ils organisent fait partie d’une planification stratégique de 2O15-2O18. Il s’agit, en effet, pour la région Afrique basée à Acra de faire bénéficier les leaders syndicaux de l’éducation de formations leurs permettant de s’inscrire dans la dynamique d’un syndicat professionnel à savoir : l’élaboration de plans stratégiques, l’usage et l’utilisation des textes nationaux et internationaux régissant les relations du travail. Selon lui, ceci leur permettra d’obtenir un syndicat fort afin d’avoir une voix dans le dialogue social en vue de la réalisation des objectifs d’emploi et un travail décent pour les enseignants et autres travailleurs du secteur de l’éducation au Mali. Ainsi, les membres du bureau exécutif de Kayes, Sikasso et les différentes sections de Bamako auront à discuter les thèmes qui s’articulent de différentes lois et règlements de la législation nationale et internationale. Pour le représentant de la Région Afrique Pedi Anaoui, l’évolution de la situation des choses actuellement nous incite à aller vers un syndicalisme scientifique afin de changer l’image stéréotype du syndicalisme. Il a indiqué que cette formation a pour intérêt de constituer un corps qui aura son mot à dire dans l’organisation du travail. « Mon rêve est d’aller vers un syndicalisme qui donne satisfaction dans l’organisation qualitative du travail », a dit le représentant de la région Afrique. Au représentant du ministre de l’éducation, Morifing Cissé d’apprécier très fortement le bureau du SNEC qui pour lui, s’était déjà illustré dans d’autres formations de ses membres à savoir la formation professionnelle des enseignants concernant le diplôme du CAP. Il les a donc exhorté à occuper le terrain dans le domaine de renforcement de capacité.

Fakara Faïnké

Commentaires via Facebook :

PARTAGER