Koutiala : La grève de l’Aeem largement suivie

0

Le mot d’ordre d’arrêt de travail au niveau des écoles privées initié par la Coordination nationale de l’Aeem est largement suivi depuis lundi à Koutiala. Selon les leaders estudiantins de la localité, ce mouvement qui va durer 04 jours vise à renforcer l’élan de solidarité entre les écoles publiques et privées. Il fait suite à la grève des enseignants du public qui est en cours depuis le 13 février 2019.

Douentza :

Une boutique pillée

Plusieurs millions de francs CFA et un carton de cartes de recharge de téléphonies mobile ont été volés dans une boutique, le dimanche 24 février 2019, par des hommes armés non identifié à Douentza. Les faits se sont déroulés vers 19h, après des tirs de sommation effectués par des militaires maliens qui ont créé une psychose dans la ville. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie de la localité.

Douentza :

Explosion d’une mine

Un mort et trois blessés, c’est le bilan de l’explosion d’un véhicule de l’armée sur une mine, le lundi dernier, entre Douentza et Boni. L’engin a été complètement calciné. Il y a une vingtaine de jours, dans la même zone, l’explosion d’un véhicule de forains avait fait 3 morts et plusieurs blessés.

Kati :

Un don pour les veuves

Deux tonnes de riz, des kits scolaires et une somme de plus de 830 mille francs CFA ont été remis à l’association des femmes veuves de Kati. Cette donation est l’œuvre du” Collectif Fraternité Le Griny” en France en collaboration avec son représentant au Mali le “Réseau Fraternité”. La cérémonie de remise s’est déroulée à la maison des anciens combattants de Kati.

Banamba :

Forte présence  militaire

Une forte présence militaire est visible, le lundi 25 février 2019, dans la ville de Banamba. Le détachement militaire a procédé à des contrôles des cartes d’identité et vignettes des engins dans la ville. Cette opération fait suite à l’attaque à la voiture piégée contre le camp Boubacar Sada Sy de Koulikoro. Selon des habitants, les soldats seraient à la recherches des présumés djihadistes qui se sont enfuis après leur forfait.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here