Désobéissance civile en C4: l’INPS vidé, le travail à l’arrêt à la CANAM

12

La désobéissance civile se poursuit, ce mardi matin, dans la ville de Bamako. En petits groupes, les jeunes passent de service en service pour demander aux travailleurs de rentrer à la maison.

A 10h45, ce mardi 04 août, un groupe de jeunes manifestants a libéré, au cri de: «le pouvoir de Kaya Makan est terminé», les travailleurs du Centre de la Commune IV de l’Institut national de prévoyance sociale. Durant 5 minutes, le centre a été vidé de tous ses occupants et le portail fermé. Sur le portail, une affiche sur laquelle on peut lire «DESOBEISSANCE CIVILE» marque leur passage.

La joie de certains travailleurs…

En face de l’INPS, les manifestants se sont rendus à l’annexe de la Caisse nationale d’Assurance Maladie (CANAM). Après une courte discussion avec un responsable, les jeunes manifestants annoncent: «C’est une structure sanitaire, nous ne touchons pas aux structures de santé. Le travail doit continuer». Ceci dit, les jeunes se dirigent vers leur prochaine destination: la mairie de la Commune 4.

Alors que les usagers croyaient à la reprise effective du travail, à leur grande surprise, les éléments de la garde nationale qui filtrent les entrées annoncent l’arrêt du travail. Pour seule explication, un agent répond: «c’est un ordre du Directeur général qui a demandé à ce que tout le travail soit arrêté». Déjà, on pouvait voir partir les employés les uns après les autres, le visage souriant. Comme pour dire: «le salaire tombera de toute façon à la fin du mois».

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

12 COMMENTAIRES

  1. on appelle pas ça désobéissance civile ce sont les feneant de l’école aeem qu’ils paient pour faire ça ils faut les foutre en prison ils n’ont pas le droit d’empêcher les gens de travailler,et vous les travailleurs vous n’etes pas des enfants ils faut les boter les corriger comme il faut

  2. Bon, on a supporté le M5-RFP, soutenu à fond. Malheureusement, je pense qu’IBK l’assassin commence à gagner la bataille. Dès qu’on sort des millions au Mali, ceux qui crient la ferme automatiquement, à commencer par les hommes politiques qui ont poussé les gens dehors. Il est où l’iman Dicko pour qui des jeunes se sont sacrifiés, il est où Kaou Djim qui gueulait au debut, tous des pourris.
    Ce n’est pas en fermant des mairies et petites structures de villes que vous allez déstabiliser ce pouvoir boiteux. La preuve ils ne réagissent même pas à la nouvelle stratégie à 2 francs.
    Allez-y fermer le domaine, le trésor public, des ministères, etc. Des structures qui font fonctionner l’état si vous voulez être efficaces.
    Vous pensez qu’en vous attaquant à des mairies de communes qui vous allez déboulonner IBK? Vous vous foutez le doigt dans l’œil. Tous des pourris, comme on le dit, ils ont été « gressés à coup de millions» dans l’ombre et voilà la queue de poissons. Peuple de résignés qui s’est couché!!!
    Ceux qui sont morts ont donné leur vie pour rien.

  3. Tant pis pour les assurés et les retraités.pas IBK. C’est nous qui allons souffrir. Pas IBK. C’est pourquoi il faut une désobéissance civile INTELLIGENTE.

  4. Bravo les jeunes du M5. Continuez votre lutte et ensuite ce sera la désobéissance militaire sans coup de force. Lorsque l’argent ne rentrera plus dans les caisses de l’Etat, IBK, sa famille et son régime n’auront plus de détournements de deniers publics à faire. La lutte continue. Point barre.

  5. Tu trouveras que ce sont des désœuvrées qui ne représentent rien, et pensent faire quelque chose , les forces de l’ordre devraient leur faire des corvées dans les caniveaux et les laisser partir.

    • Ama vas mettrer vos ordures de Bamako dans les bennes d’abord notres capitale est très très très salé dis plutôt les services techniques feront son travail c’est un point

  6. What will this work stoppage achieve beyond a show of influence?
    Surely IBK government is planning to identify leaders plus preempt any further actions they may take.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here