Sanctionnez, sanctionnez encore, sanctionnez plus ! CEDEAO…Communauté Economique des Etats Amis de l’Occident

1

Voici que quinzaine de gens, dits de la même famille,

S’en vont en guerre les uns contre les autres, ou plutôt

Les uns contre un autre

Et pour cause : N’Tji dans sa façon d’éduquer ses enfants

Leur inculquait les valeurs ancestrales : courage, droiture, loyauté, esprit de sacrifice et partage…

Mais les autres, trop liés à l’ancien maître colonial d’hier, pensent autrement ;

-A quoi bon d’être en phase à tout ça là ? si nos affaires prospèrent déjà grâce à

L’intelligence, au génie créateur de notre maître…

Or, ce dernier est aussi passé maître dans les Intrigues, les coups bas, la Recherche effrénée de profits pour lui et ses valets ;

-Ha han ! C’est comme a votre pensée ? Aou tora la !, vous êtes foutus, S’emporta N’Tji. Moi, je me libère, Né tara, je m’en vais…

Mais, sachez que vos enfants viendront avec moi, car on a tous compris Qu’après plus de 60 ans de fausse indépendance, il nous faut à présent briser la Chaîne de l’esclavage et de soumission !

Et tous ensembles ils clamèrent : 

”  L’Afrique se lève en fin

” Saluons ce jour nouveau

” Saluons la liberté

” Marchons vers l’unité

” Dignité retrouvée soutien notre combat…

” Ensemble débout mes frères

” Tous au rendez-vous de l’honneur

” Pour l’Afrique et pour toi Mali…

 

Me Ibrahim BERTHE

Ancien Député

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. @ Me Ibrahim BERTHE

    Qu’un avocat fasse référence au colonialisme est effarant . .L’indépendance du Mali a été obtenue sans un coup de feu..
    Il y a eu la guerre en Algérie et au Vietnam …on pourrait comprendre ..Mais ces pays n’évoquent jamais l’esclavage tant ils ont pleinement occupé leur indépendance..
    Me BERTHE c’est fini la COLONISATION ..Faites le ménage dans votre tête , A moins que quand vous vous réveillez le matin la France vous botte les fesses dites nous ce qui ramène un passé si lointain
    A moins que vous pensiez à ces vagues importantes de Maliens qui débarquent clandestinement en France au grand émoi de certains français (dont je ne suis pas)
    Sachez maitre que je ne ferrez pas appel à vous pour me défendre

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here