Edito : Coup dur porté par la France aux terroristes, pourquoi c’est seulement maintenant ?

4

Une  opération de grande envergure menée le 2 novembre dernier par la Task Force Sabre, ou la Force Takuba a permis de mettre hors d’état de nuire une centaine de terroristes et en a capturé autant. Cette opération des forces françaises, que certains observateurs qualifient d’opération de charme, ou coup de com,vise non seulement à séduire les autorités maliennes, mais aussi et surtout, à faire de la France un partenaire  incontournable dans la lutte contre le terrorisme au Sahel, afin que les autorités de la transition puissent renouveler le fameux accord de défense, signé par le régime IBK en 2014. Cet accord de défense dont l’écrasante majorité des maliens ignore le contenu, et  qui aurait dû permettre au Mali de retrouver la paix et la sécurité, ne sert en réalité que les intérêts français, d’où son rejet par une frange importante de la classe socio- politique malienne. L’élite politique malienne  est d’autant plus mécontente qu’elle ne cache plus son opposition au renouvellement de cet accord. Pour rappel,en faisant l’évaluation du premier mandat on arrivera à la conclusion que les attentes des maliens n’ont pas été comblées.Le bilan est très squelettique car les terroristes gagnent tous les jours du terrain, avec un décompte  macabre faisant froid dans le dos. L’insécurité qui avait pignon sur rue au nord, au moment de la signature de l’Accord de défense, s’est déplacée au centre et semble même se diriger vers le sud.

En effet, la Force Barkhane, comme d’ailleurs toutes les autres forces présentes au Sahel, a pour mission essentielle de combattre les terroristes partout où ils se cachent. Cette mission qui est sa raison d’être au Mali semble être reléguée au second plan, rien qu’en observant l’avancée fulgurante des terroristes sur le terrain, en dépit des moyens sophistiqués et modernes des militaires français.La responsabilité de la France est d’autant plus grande qu’elle est condamnée à relever le défi  dans la lutte contre le terrorisme, et cela  pour avoir joué un rôle majeur dans la chute du guide libyen Mouammar Kadhafi. Qu’on aime Kadhafi ou qu’on le déteste, on doit reconnaitre qu’il était la dernière digue protectrice qui empêchait le Sahel d’être envahi par la horde des terroristes. Donc, en éliminant Kadhafi pour assouvir ses desseins machiavéliques,la France n’aura aucune excuse.Elle est même condamnée à réussir sa mission et si elle ne parviendrait pas à éviter la recrudescence des  actes terroristes au nord comme au centre du Mali et même dans les trois pays qui constituent l’épicentre de la terreur qu’elle ne soit pas surprise de voir une montée du sentiment anti français dans les pays du sahel dont les populations l’accusent d’être à la base de leurs malheurs.

La France est aujourd’hui accusée de ne pas faire assez pour endiguer ce phénomène qui annihile tous les efforts de développement dans les trois pays sahéliens en proie au terrorisme. Si en 2012, son Président, François Hollande, a été accueilli en héros après avoir aidé l’armée malienne à libérer les 2 /3 du territoire qui était sous les jougs des terroristes, aujourd’hui la France est vue comme une force d’occupation qui ne défend que ses intérêts sordides. Des voix s’élèvent pour dire que c’est parce qu’elle tient au renouvellement de l’accord de défense, qui légitime son intervention au Mali, qu’elle a posé cet acte salvateur dans la lutte contre le terrorisme  avec son corollaire de trafic illicite et de contre bande de tous genres.

Youssouf Sissoko

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Mr Laudemus
    La situation est pire qui avant l arrivé de la France
    Regardez la carte rouge écarlate du Quai d orsayy sur le Mali

    Ibk a portant donne carte blanche a la France
    La France dirigeait tout et même les états unis étaient concourant et excitait les demandes de Barkhane pareil pour la Minusma et l Eutm et Takuba aujourd’hui
    La France avait des hauts responsables ds ces structures donc les pleins pouvoirs

    On vous a fait confiance et vous vous êtes foutu de nous !!!!!!

    Vos drones retrouve n’y subitement la vue .c est incroyable votre mauvaise foi et surtout votre arrogance !!!!!!!

    La France n’a jamais gagné de guerre contre le terrorisme ds aucun pays même chez elle!!!!!!

    Partout où vous êtes en matière militaire et en force c est la merde en Afrique
    francophone

    Lubie Centrafrique Rwanda Niger Cote d ivoire Guinée Cameroun partout où vous étiez ça a été la grosse merde !!!!!!!!!!

    Diviser pour mieux régner et écrasé c est la politique française de merde que l on combattra chez nous et en cote d ivoire vous n avez pas encore gagné je vous le Garanti même si vous soutenez.Ouattara nous on va pas lacher bande de sales colonisateurs !!!!!

    La Russie est plus efficace car plus respectueuses des etats.que la France ds ce domaine!!!!!

    Sangaris echec heureusement la Russie y réussit.

    Afghanistan échec

  2. La France n a jamais porté un coup dur aux terroristes et elle ne le fera jamais. Cessez de tromper le peuple au profit de la France et peut-être pour des intérêts personnels. Tout bob analyste intellectuel sait que la France soutient plutôt les terroristes djadistes et rebelles.

  3. La France est la source de l’insécurité au Mali.
    Elle est aussi la solution,si elle décide d’évacuer son armée.
    AUCUNE RÉBELLION NE PEUT PRENDRE LES DEUX TIERS DU TERRITOIRE D’UN PAYS SOUVERAIN, SI ELLE N’EST PAS SOUTENUE PAR UNE PUISSANCE ÉTRANGÈRE.
    SAVIMBI, en angola, était soutenu par la C.I.A avec l’appui de l’ARMEE SUD-AFRICAINE.
    JOHN GARAN, au soudan du sud ,par la C.I.A pour soutenir les chrétiens contre les fondamentalistes au pouvoir.
    KABILA,au ZAIRE,a traversé en un temps record plus de 2000 kilometres pour déloger MOBUTU.
    La C.I.A est passée par ses éléments en OUGANDA et au RWADAN pour former une rébellion contre son ancien laquais qui est resté fidèle à SAVIMBI alors qu’après la guerre froide les américains se sont approchés du pouvoir communiste en ANGOLA.
    Il fallait éliminer MOBUTU pour isoler SAVIMBI qui refusait de poser les armes.
    À rappeler que c’est la C.I.A qui a installé le président actuel de l’OUGANDA en 1986 contre IDAMIN DADA,qu’il avait comme un des chefs militaires PAUL KAGAME qu’il a ensuite aidé à s’installer dans son pays avant de le faire pour KABILA.
    UNE RÉBELLION RESTE ISOLER À LA GUERRILLA , SI UNE PUISSANCE ÉTRANGÈRE N’EST PAS IMPLIQUÉE.
    C’est ce qu’on a connu en 1990 et en 2006.
    En 2012,la France a poussé les rebelles touaregs venus de Libye et les jihadistes installés au nord depuis le début des années 2000 à s’associer pour combattre l’ARMEE MALIENNE.
    Une mutinerie suscitée au sud a désorganisé le sommet de l’ARMEE MALIENNE favorisant les jihado-separatistes.
    Le plan initial consistait à se cantonner au Nord comme l’ont fait les ARMÉES SUD SOUDANAISES afin de signer un accord d’autonomie avec l’État central.
    IYAD AG GHALI ne l’a pas voulu.
    Il est contre la division du Mali.
    Il a voulu faire comme KABILA c’est à dire occuper la capitale.
    Il n’avait pas l’accord de paris obligeant l’ARMEE FRANÇAISE à intervenir.
    Elle est intervenue non pas pour pousser les jihadistes,mais pour installer ses laquais séparatistes chassés par IYAD AG GHALI.
    C’est pourquoi elle est intervenue au sol contre l’intention formulée par le président de la transition de repousser les jihadistes par l’armée de l’air française.
    En installant les séparatistes, la France s’est liguée contre l’État du Mali.
    Elle a montré qu’elle est venue diviser le Mali.
    ALLIÉ AVEC LES SÉPARATISTES D’UN PAYS, ON LES AIDE À ATTEINDRE LEURS OBJECTIFS.
    C’est clair et net.
    L’ARMÉE FRANÇAISE A POUR MISSION DE DIVISER LE MALI.
    Elle n’est pas là pour lutter contre le terrorisme.
    C’est pourquoi “elle est là pour plusieurs années”.
    Quand on vient aider un pays, on fixe un délai de retrait.
    La France ne veut même pas entendre parler de retrait.
    DANS TOUS LES PAYS MUSULMANS, SI UNE ARMÉE D’UNE PUISSANCE ÉTRANGÈRE S’INSTALLE, LES JIHADISTES AFFLUENT.
    C’est pourquoi depuis 2013,les jihadistes gagnent du terrain au Mali.
    Au départ, la France a laissé faire espérant une application rapide de l’accord d’Alger,son document fétiche pour atteindre son objectif.
    Elle constate maintenant, que l’affluence des jihadistes risque d’empêcher l’application de l’accord d’Alger car le pouvoir central veut négocier.
    Négocier avec IYAD AG GHALI signifie accepter le départ de L’ARMÉE FRANÇAISE.
    Il faut l’empêcher.
    Comment?
    Il n’y a qu’une seule solution:LE MAITRISER.
    Si la progression des jihadistes est stoppée,IYAD et KOUFFA tués,personne ne parlera de négocier.
    On a toujours dit ici que si L’AUTORITÉ POLITIQUE S’IMPOSE, la France est obligée de changer de stratégie, que la solution n’est pas militaire, mais politique.
    IL FAUT OBLIGER LA FRANCE À ARRÊTER CETTE ALLIANCE AVEC LES SÉPARATISTES.
    Il s’agit de donner du travail à nos diplomates qui vont nécessairement trouver la solution.
    Mais ils ont besoin que la volonté politique s’exprime.
    Cette volonté politique, IBK l’a piétiné au sol.
    Les dirigeants de la transition vont ils l’exprimer.
    Ils sont faibles pour affronter la France.
    Ils n’ont pas la légitimité nécessaire.
    Le M5-RFP est écarté.
    L’ancienne majorité se méfie.
    La grogne sociale se multiplie.
    Nos ennemis font aussi ces constats.
    On ne peut pas affronter une puissance étrangère dans ces conditions car on a besoin d’elle pour fournir le trésor public.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • 😉
      ah si la France n’existait pas pour vous servir de bouc émissaire, vous seriez obligé d’admettre que votre pays est quand même devenu le trou du cul du monde …

      en même temps, pour un peuple de pleurnicheurs comme l’est le peuple malien, vous trouverez toujours des excuses pour justifier l’échec total qu’est votre société …

      et puis ça permet à des ignares dans ton genre d’étaler une pseudo connaissance crasse …

      😉

Répondre à Sangare Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here