Développement humain durable au Mali : Les promesses de 2019

0

Assurer un développement durable pour toutes les couches. L’Observatoire du développement humain durable et de la Lutte contre la pauvreté (ODH/LCP) veut poursuivre cet objectif en 2019. L’enveloppe destinée à la mise en œuvre de ce programme de travail annuel s’élève à 735 887 588 FCFA.

 Les administrateurs de l’Observatoire du développement humain durable et de la Lutte contre la pauvreté (ODH/LCP) en leur 13è session ordinaire, ont validé le programme de travail annuel ainsi que le projet de budget au titre 2019. Ce dernier s’élève à 735 887 588 F CFA. Sur cette enveloppe, le budget de l’Etat prendra en charge à 65,5 %, le reste sera financé par les autres partenaires techniques et financiers (Pnud, Unicef) et sur les ressources propres de l’ODH/LCP.

Au courant de l’année l’établissement public à caractère scientifique et technologique entend se focaliser sur six grands objectifs : l’appui au suivi-évaluation du Cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable (Credd) et des Objectifs du développement durable (ODD), la promotion et suivi de l’approche Développement humain durable (DHD) et la réalisation des études recherches sur la pauvreté et la problématique du DHD.

La 13è session ordinaire du conseil d’administration l’ODH/ LCP, avant, a validé le rapport d’activités et l’exécution financière de l’année écoulée. A la date du 31 décembre 2018 celui-ci enregistre un taux d’exécution de 98, 57 %.

Après six années de mise en œuvre, le Programme d’appui à la gouvernance, à la résilience économique pour la réduction de la pauvreté (Pager) a réalisé des acquis selon ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire, Hamadou Konaté “Il a permis non seulement de fédérer l’ensemble des interventions autour du document de stratégie de réduction de la pauvreté mais, aussi, de rationaliser les ressources qui s’avèrent insuffisantes au regard des défis économiques et sociaux auxquels nous faisons face”.

A l’ouverture des travaux, le président du conseil d’administration de l’ODH/LCP, le ministre Hamadou Konaté a remercié les différents partenaires techniques et financiers pour leur accompagnement.

 

Fédérer des interventions

Au regard de l’état du développement humain durable et la lutte contre la pauvreté, du contexte politique et socioéconomique actuel du pays, selon le PCA, un certain nombre de défis se dégagent. Il s’agit notamment, a cité le ministre, de la problématique de la pauvreté au niveau des communes, du suivi régulier des indicateurs retenus lors de l’élaboration de la situation de référence des objectifs de développement, de l’amélioration de l’accessibilité des populations aux services sociaux de base et la lutte contre la pauvreté et la nécessité de renforcer la communication par la diffusion des résultats des études et recherches à travers les canaux appropriés.

Des défis, selon lui qui interpellèrent les structures du système statistique national, les universités, les organisations de la société civile et l’ensemble des PTF. Mais, dit-il “il reviendra à l’observatoire de trouver des solutions efficaces à travers des analyses approfondies des différentes thématiques afin promouvoir un développement humain durable”.

Kadiatou Mouyi Doumbia

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here