Après plus d’un mois de détention : Le Procureur Général demande la libération des personnalités

2

A la faveur de la prestation se serment, vendredi 25 septembre, le Procureur général de la Cour Suprême, a demandé au nouveau président de la transition, la libération des personnalités détenues.

 Le Procureur général a demandé la libération des personnes encore retenues contre leur volonté par le Comité national pour le salut du peuple et contre lesquelles aucune charge n’est retenue.
Depuis le 18 août, une dizaine de personnalités civiles de l’ancien régime et des militaires sont gardés en détention par le CNSP. Parmi ces personnalités figurent l’ex Premier ministre Dr Boubou Cissé,  l’ancien président de l’Assemblée nationale, Moussa Timbiné, des chefs militaires.

Il faut rappeler que la Cédéao aussi demandé leur libération, qui fait parti des conditions de la levées des sanctions. En conférence de presse vendredi 25 septembre, le Médiateur de la Cédéao, Goodluck Johathan a mis l’accent sur leur libération.

Bah N’Daw va-t-il accédé à la demande du Procureur général et de la Cédéao ?

Wait and see !

Bintou Diarra

 

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. La Cédéao est claire : Tant que les personnalités ne sont pas reclachés en plus de la nomination dun PM civil et la mise à disposition de la charte de la transition ne sont pas faits il y aura pas de levée des sanctions contre le Mali.

  2. ASSIMI ET SA BANDE MONTRENT LEUR VRAI VISAGE DE MILITAIRES NON RESPECTEUX DES DROITS DE LHOMME. COMMENT SE FAIT TIL QUILS PEUVENT SEQUESTRER DES GENS PENDANT PLUS DUN MOIS ET QUAUCUNE STRUCTURE DES DROITS DE LHOMME DU MALI ET AU NIVEAU INTERNATIONAL NE TAPENT DU POING SUR LA TABLE? ASSIMI NEST NI UN PROCUREUR NI UN JUGE ENCORE MOINS KATI NEST NI UN TRIBUNAL. ONT ILS OUBLIES QUILS DOIVENT ETRE TRADUIT DEVANT LES TRIBUNUX POUR HAUTE TRAHISION POUR AVOIR FAIT LE COUP DETAT.
    CEST POURQUOI ILS CHERCHENT A ETRE AMNISTIES. MALGRE LE PROCUREUR DE LA COUR SUPREME AIT DEMANDE LA LIBERATION DE PERSONNALITES AU PRESIDENT DE LA TRANSITION CES GENS RESTENT EN PRISON. CELA DENOTE QUE BAH NDAOU NA AUCUN POUVOIR ET NEST QUUN MARIONNETTE. DE LA MANIERE DONT IL SEST VANTE LE JOUR DE SON INVESTITURE IL DEVRAIT IMMEDIATEMENT DEMANDE QUON RELACHE LES PERSONNALITES DETENUS ILLEGALEMENT.
    CERTAINS DISENT QUE ASSIMI ET SA BANDE ONT PEUR DE DAHIROU QUI RESTE TRES POPULAIRE AU SEIN DE LARMEE. SI CEST LE CAS IL NA QUE LES LIBERES ET LES CONFIES DES MISSIONS SUR LE TERRAIN. EN RESUME ASSIMI EST UN LACHE QUI A PEUR DU PRESIDENT DE LASSEMBLEE NATIONALE PENSANT QUE CE DERNIER PEUT PROVOQUER DES SOULEMENTS.
    CE A QUOI LES MALIENS ONT LUTTE POUR LE DEPART DE IBK CEST A CELA QUE ASSIMI SADONNE : LA VIOLATION DE LA LIBERTE

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here