Paludisme : « plus de 200 décès » enregistrés cette année au Mali

0

Alors que l’évolution du coronavirus devient de plus en plus inquiétante au Mali, le pays fait aussi face à de nombreux cas de paludisme depuis quelques mois. C’est ce qu’indique le programme national de lutte contre le paludisme (PNLP). Ses responsables annoncent « plus de 200 décès » cette année dans le pays à la date du 15 décembre 2020. A Bamako comme à l’intérieur du pays, des médecins déclarent toutefois que la situation est moins inquiétante en ce moment qu’en octobre et novembre 2020.

A Tombouctou, de nombreux cas de paludisme sont enregistrés en cette période, même si la situation était plus inquiétante dans la région au cours du mois de novembre dernier. C’est ce qu’affirment les autorités sanitaires de la cité des 333 Saints. Elles estiment que la majeure partie des consultations dans les hôpitaux est liée au paludisme. « Avec le soutien de médecins sans frontières belges, le taux a légèrement baissé », explique le médecin chef du CSREF de Tombouctou.

La situation était aussi alarmante à Taoudeni où les structures de santé étaient débordées par des malades en octobre et novembre derniers.

Selon le médecin chef du centre de santé de référence de Taoudeni, les diagnostics pouvaient détecter une vingtaine de malades de palu par jour. « Le manque d’infrastructures adéquates a engendré la création des équipes mobiles pour la prise en charge des malades dans les villages », déclare Dr Famakan Sissoko.

Ils précisent cependant que des cas sont enregistrés tous les jours. Soulignons que selon l’enquête démographique de la santé, le paludisme est la première cause de mortalité et de morbidité au Mali.

Les femmes et les enfants sont les plus touchés par le paludisme, selon les spécialistes de la santé. Ceux-ci se disent également inquiets par l’auto-traitement des malades qui craignent notamment le coronavirus. Avec plus de 200 décès enregistrés cette année, le programme national de lutte contre le paludisme annonce que des dispositions ont été prises pour la prévention et le traitement du paludisme.

Avec S. T

Source: Plume Libre

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here