Préavis de grève au CHU du Point G : Des chefs de service se désolidarisent du syndicat

0
Point G

A l’issue de la réunion conjointe du 10 mars 2016 avec la Commission Médicale d’Etablissement du CHU Point G, les chefs de service ne se reconnaissant pas dans l’énoncé du « point 3 »de la lettre du comité syndical, ont à l’unanimité des présents et des excusés solidaires, pris la décision de se désolidariser totalement du préavis de grève de 48heures qui doit être observé à partir du mercredi tout près. L’information a été transmise au ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, à travers une correspondance signée  par le professeur Idrissa Ah Cissé, président de la Commission Médicale d’Etablissement.

Ces chefs de service du CHU du Point G au nombre de 13 affichent par ce présent acte leur désapprobation vis-à-vis de la lettre de préavis de grève sans numéro du comité syndical que dirige Issoufi Maïga. Rappelons que le contenu du point « 3 » du comité syndical SNS-AS-PF du Point-G est d’« harmoniser la nomination des chefs de services (certains étant nommés par le ministre et d’autres par les directeurs) et les avantages liés ». Se faisant, dans la correspondance de la CME, il est écrit : « Les concernés que nous sommes n’avons pas été consultés ni avant et même immédiatement après. Nous rappelons que des nominations ont été abrogées depuis juin 2009 et ce syndicat ne s’est pas penchée formellement sur cette question en nous associant à notre connaissance. Par ailleurs nous désapprouvons fortement les méthodes actuelles du comité syndical qui nuisent à suffisance au service public et à sa continuité. En conclusion les chefs de service se désolidarisent totalement du préavis de grève sus cité ».  A comprendre qu’il s’agit là d’un contre coup qui risque fausser les données du comité qui se voit alors décrédibilisé par des cadres. Une aubaine pour les patients et accompagnants qui payent toujours le lourd tribut des agitations syndicales.

JEAN GOÏTA   

Commentaires via Facebook :

PARTAGER